L'asset manager d'un monde qui change
shutterstock_1490600162_small_1600_900
  • Home
  • Actualités Marché – Réduire la fracture numérique (podcast)

Actualités Marché – Réduire la fracture numérique (podcast)

Blog

BNP Paribas Asset Management
 

La pandémie a renforcé et accéléré la numérisation de nombreux secteurs de l’économie (éducation, santé, commerce). Toutefois, beaucoup de citoyens restent à l’écart de ce mouvement et sont, de fait, exclus de cette société numérique. Anu Rames, spécialiste de la technologie et de la santé au sein de notre Sustainability Centre, évoque, en compagnie de Daniel Morris, stratégiste Senior, les solutions pour essayer de réduire cette fracture numérique.

Ce podcast fait partie d’une série destinée à présenter nos scénarios et stratégies d’investissement.

Pour plus d´informations sur nos stratégies ou politiques d´investissement, veuillez vous rapprocher de votre contact habituel.

Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication, sont basées sur les informations disponibles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Chaque équipe de gestion de portefeuille peut avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients.

La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent aussi bien diminuer qu’augmenter et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas leur mise de fonds initiale. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

L’investissement dans les marchés émergents, ou dans des secteurs spécialisés ou restreints, est susceptible d’être soumis à une volatilité supérieure à la moyenne en raison d’un degré élevé de concentration, d’une plus grande incertitude parce que moins d’informations sont disponibles, qu’il y a moins de liquidité ou en raison d’une plus grande sensibilité aux changements des conditions du marché (conditions sociales, politiques et économiques).

Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la majorité des marchés internationaux développés. C’est pourquoi les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis dans les marchés émergents peuvent présenter un risque plus important.

Sur le même sujet :