L'asset manager d'un monde qui change
BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT - TM Major markets 1440x300
  • Home
  • Analyse mensuelle de l’allocation d’actifs – Février 2019

Analyse mensuelle de l’allocation d’actifs – Février 2019

Maximilian MOLDASCHL
 

Tout est une question de croissance – Les marchés ont connu des fluctuations marquées ces derniers temps. La fin de l’année 2018 a été marquée par un net réajustement des hypothèses de croissance économique, suivi plus récemment d’un vif rebond des actifs risqués Les cours reflètent-ils beaucoup de mauvaises nouvelles ? – Les données macroéconomiques sont ressorties en demi-teinte mais, a priori, elles ne justifiaient pas une baisse des actifs risqués de l’ampleur de celle observée en fin d’année dernière. Dans la mesure où les prévisions de BPA du consensus ont également été nettement revues à la baisse, un rebond était à portée de main Les banques centrales à la rescousse ? – Les propos conciliants de la Fed et les nouvelles mesures de relance en Chine ont soulagé les marchés récemment. Compte tenu du resserrement quantitatif (QT) qui se profile à moyen terme, l’espoir d’un soutien durable des banques centrales aux marchés nous semble infondé Les bénéfices publiés seront déterminants – Dans ce nouveau paradigme, la possibilité d’un accroissement des multiples de valorisation nous semble limitée et, dans un tel environnement, le gros de l'effort devra être fourni par les bénéfices Les risques baissiers planent toujours – Le cycle conjoncturel se situe à un stade avancé atypique et le risque d’une dégradation par rapport à notre scénario économique de référence est toujours prépondérant, notamment car certains obstacles majeurs comme le resserrement quantitatif et les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine sont loin d’être surmontés.  

Fin 2018, de nombreux investisseurs sont devenus très pessimistes après la sévère correction des marchés d’actions mondiaux. Comme nous l’avons résumé dans notre précédente revue des marchés, cette correction était imputable à la crainte d’un ralentissement de l’économie mondiale, et plus précisément de l’économie chinoise. Toutefois, après la correction de décembre, un rebond était à portée de main.

Sur le même sujet :

BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT - Finance 1 1440x300
08 novembre 2019 1 min
Stratégie d'investissement
BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT - Finance 1 1440x300
04 septembre 2019 2 min