L'asset manager d'un monde qui change
Markets_Finance_Graph_People_Screen_2_1440x300
  • Home
  • Ce qui nous attend au 2e semestre: le scénario « boucles d’or » va-t-il durer ?

Ce qui nous attend au 2e semestre: le scénario « boucles d’or » va-t-il durer ?

Stratégie d’investissement

Maximilian MOLDASCHL
 

Synthèse Le « fragile scénario Boucles d’or » s’affermit – Nous continuons à envisager des conditions économiques neutres pour notre scénario de base, mais il est clair que certains risques pourraient déstabiliser cet alignement idéal des planètes. Données macroéconomiques – en baisse, mais en voie de stabilisation – Depuis le bourbier du T4, le contexte macroéconomique s’est stabilisé. Combinée à une inflation faible, une croissance ralentie mais stable devrait suffire à faire perdurer le scénario « Boucles d’or ». Les données intérieures américaines ont bien résisté. Les banques centrales à nouveau sur le devant de la scène – Les dernières semaines ont été marquées par plusieurs facteurs notables, la Réserve fédérale américaine et la BCE ainsi que la Chine se dirigeant de plus en plus vers une politique monétaire accommodante. Toutes choses étant égales par ailleurs, cela devrait soutenir les actifs risqués, déprimer les taux réels et stimuler les points morts d’inflation. Risques de guerre commerciale – Ils continueront probablement d’osciller autour d’une tendance à la démondialisation à moyen et à long terme. À court terme, la trêve observée par les États-Unis et la Chine à l’occasion de la réunion du G20 est un facteur de soutien.

Allocation d’actifs

  • Modus operandi pour les actions : Acheter à la baisse – Nous pensons que l’environnement actuel est propice à un comportement « buy dips », mais également à vendre en cas de progression excessive. Généralement parlant, les actions devraient s’inscrire dans une tendance volatile légèrement haussière. Nous avons acheté récemment sur repli des marchés d’actions des pays développés.
  • La quête de rendement rend les actifs de portage attractifs – Une nouvelle compression des taux réels devrait soutenir les actifs à rendement élevé. Nous maintenons notre exposition longue à la dette en devises fortes des marchés émergents et recherchons des points d’entrée tactiques dans d’autres actifs de portage/ à rendement élevé.
  • Les banques centrales font naître des espoirs de relance – Les mesures prises récemment par les banques centrales pour faire progresser les points morts d’inflation américaine, du moins à court terme, pourraient susciter des espoirs de relance.
  • Construire des portefeuilles robustes – Nous surveillons plusieurs risques qui pourraient déstabiliser le statu quo actuel. De ce fait, nous continuons à penser que la constitution de portefeuilles robustes est absolument essentielle et nous détenons plusieurs positions de valeur relative/à couverture asymétriques.

Sur le même sujet :

BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT - Finance 4 1440x300
08 mai 2019 1 min
Stratégie d’investissement
BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT - Finance 4 1440x300
03 avril 2019 1 min
Stratégie d’investissement