L'asset manager d'un monde qui change
BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT - New Technologies 1440x300
  • Home
  • « Impact investing » et la technologie au service des prêts aux PME britanniques

« Impact investing » et la technologie au service des prêts aux PME britanniques

BNP Paribas Asset Management
 

L’article sur l’évolution du marché des prêts directs aux petites et moyennes entreprises (PME) britanniques, publié en mars 2018, a analysé dans quelle mesure la technologie contribue à révolutionner l’octroi des crédits aux PME britanniques. Ce court article présente un cas pratique d’application de la technologie dans un processus d’investissement aux multiples facettes conçu pour standardiser, numériser et donc automatiser l’octroi de prêts directs aux PME.

Les PME sont un pilier de l’économie britannique. Elles occupent en effet plus de 60 % des employés du secteur privé et sont reconnues comme une source fondamentale d’innovation et de croissance économique. Pour les prêteurs, le principal problème réside dans l’étendue de l’univers des PME britanniques (qui compte quelque 5,7 millions d’entreprises) alors que la procédure d’approbation des crédits est identique qu’il s’agisse d’un prêt de 500 000 ou de 50 millions de livres sterling.

Graphique 1 : Prêts aux PME britanniques – changement de paradigme grâce à la technologie

Source : UK Department for Business, Energy & Industrial Strategy, Statistical Release (novembre 2017), BNP Paribas Asset Management

Par conséquent, la construction d’un portefeuille diversifié de prêts aux plus petites structures nécessite des ressources qui rendent économiquement moins rentable l’octroi de crédit à ces entreprises. Dès lors, la plupart des prêts directs au Royaume-Uni concernent les moyennes entreprises qui permettent d’une part aux banques de générer des revenus suffisants et d’autre part aux gestionnaires de construire des portefeuilles où le nombre de prêts est relativement réduit. Cela qui permet de réaffecter plus rapidement les capitaux engagés. Pour assurer une efficacité et une rentabilité suffisantes dans le segment des plus petites entreprises, le processus d’investissement doit donc être standardisé et automatisé.

Prêts aux PME britanniques – changement de paradigme grâce à la technologie

Graphique 2 : Les modèles bancaires traditionnels restent au service des moyennes entreprises grâce aux micro-solutions fintech

 

Source : BNP Paribas Asset Management

Origination et structuration des prêts aux PME au Royaume-Uni

Une petite entreprise est une entreprise qui réalise un chiffre d’affaires annuel inférieur à 50 millions de livres sterling et compte moins de 250 employés. Exploiter ce segment de marché nécessite une certaine taille, des ressources et une couverture de l’ensemble du pays. Dans cette optique, BNP Paribas Asset Management (BNPP AM) a acquis une participation de 10 % dans CAPLE, un spécialiste des crédits à destination des PME. Grâce à un réseau de plus de 70 sociétés comptables partenaires, son interface propriétaire d’approbation de crédit en ligne offre à l’équipe Advanced SME Solutions de BNPP AM un processus de demande standardisé et numérisé avec la couverture requise au niveau national pour accéder au segment des PME britanniques.

BNPP AM transmet des conditions d’éligibilité précises à CAPLE afin de s’assurer que les demandes de prêts remplissent certains critères stricts environnementaux sociaux et de gouvernance (ESG) et financiers avant d’être envoyées à l’équipe Advanced SME Solutions pour la seconde phase de la procédure d’approbation des crédits. Néanmoins, même avec un processus de demande standardisé, le simple volume compilé des données d’entreprise et financières nécessaires pour avaliser l’autorisation de crédit officielle nécessite encore des investissements technologiques supplémentaires.

BNPP AM a donc collaboré avec des spécialistes du « big data » pour élaborer un modèle quantitatif d’approbation des crédits en ligne capable d’assimiler et de visualiser l’ensemble des données requises pour avaliser les autorisations de crédit individuelles. Les données sont collectées via le processus de demande de CAPLE et complétées avec les données financières du registre des sociétés de la « Companies House » et des banques commerciales le cas échéant.

L’application de la technologie « big data » permet de traiter les principaux paramètres financiers, critères ESG et données de l’entreprise et d’offrir à l’équipe Advanced SME Solutions un ensemble de prêts pré-analysés sur le plan qualitatif avant l’envoi des documents de prêt officiels pour signature par l’emprunteur. Dans ce cas aussi, le processus peut être numérisé via des fournisseurs pour simplifier et accélérer la procédure de signature à l’aide de formats numériques sécurisés.

Chaque accord de crédit intégrera généralement trois clauses qui feront l’objet d’un suivi permanent en termes de :

  • Ratio dette nette/EBITDA
  • Ratio EBITDA sur couverture des intérêts
  • Flux de trésorerie disponibles au service de la dette (CFADS).

Bien que la collecte des données financières et d’entreprise ci-dessus repose sur la technologie, la procédure d’autorisation de crédit dépend au final de l’équipe Advanced SME Solutions. Néanmoins, investir dans la technologie dans le cadre d’un processus d’origination et de documentation permet à l’équipe de traiter un plus grand volume de demandes de crédit et de rentabiliser l’émission de prêts de 500 000 à 5 millions de livres sterling. Des accords de distribution similaires sont possibles avec des banques challengers et fintechs actives dans le segment du crédit aux PME où l’offre de BNPP AM est potentiellement complémentaire à la leur.

Construction, suivi et reporting des portefeuilles

L’équipe Advanced SME Solutions a mis au point une structure d’accueil (Special Purpose Vehicle) irlandaise pour le stockage de prêts avant distribution aux investisseurs institutionnels. L’équipe est responsable de l’enregistrement, de la visualisation et du suivi du portefeuille de prêts. Link Asset Services, un fournisseur d’infrastructure financière basée sur la technologie, et BNP Paribas Securities Services sont chargés des services de financement et de l’administration du portefeuille dont les données sont aussi intégrées au système utilisé par l’équipe.

Ainsi, l’équipe Advanced SME Solutions peut suivre les flux de remboursement des prêts individuels et s’assurer que les emprunteurs continuent de respecter les critères intégrés dans la transaction. Ce système propriétaire lui permet de suivre les cas de défaut. Il peut s’agir d’un non-respect des engagements dans le document de prêt (comme un changement de propriété ou d’activité), d’une incapacité à fournir les données financières, d’un non-paiement, du non-respect d’une clause, d’une insolvabilité ou d’un défaut croisé.

La collecte continue des données d’entreprise et financières durant toute la durée du prêt permet d’établir un reporting de l’impact concret de l’investissement pour les investisseurs institutionnels. Ces données peuvent inclure :

  • le nombre et la valeur des prêts consentis
  • les bénéficiaires par secteur/industrie et région
  • le chiffre d’affaires annuel
  • les dépenses d’investissement
  • le nombre d’employés à temps plein/temps partiel
  • les emplois créés
  • les ventes/unités vendues/croissance des revenus
  • la marge brute
  • les objectifs sociaux et environnementaux

L’importance des critères ESG

Par ailleurs, les critères ESG sont considérés comme étant une composante primordiale du processus de risque crédit car ils permettent d’améliorer la connaissance des risques réputationnels, opérationnels et financiers d’une entreprise. L’équipe Advanced SME Solutions a ainsi collaboré étroitement avec le Sustainability Centre de BNPP AM pour veiller à l’évaluation des pratiques ESG des emprunteurs qui obtiennent un prêt sur la plateforme.

L’usage de la technologie et son application aux prêts directs ont créé une opportunité d’investissement unique pour les clients à la recherche d’actifs liés à des flux de trésorerie afin de respecter leurs engagements financiers. Une approche d’architecture ouverte pour l’origination, la distribution et les systèmes a permis de numériser et d’automatiser la transparence, l’efficacité et la modularité des informations sur le processus de crédit à la fois pour les emprunteurs et les prêteurs. Ensuite, l’usage de la technologie a ouvert la voie aux investissements ayant des impacts à la fois mesurables et complémentaires à d’autres formes de prêt direct pour les investisseurs institutionnels.

Sur le même sujet :