L'asset manager d'un monde qui change
BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT - TM Emerging markets 1440x300
  • Home
  • La dette émergente

La dette émergente

 

La dette émergente, en tant que classe d’actifs, a connu un rapide essor au cours des dernières années, ce qui s’est traduit par une offre de produits obligataires de plus en plus sophistiqués. Dans le même temps, l’évolution favorable des cadres réglementaires et juridiques dans de nombreux pays émergents a accru la solidité des investissements dans les segments des obligations émergentes libellées en monnaie locale ou en devise forte.

Notre approche

En tenant compte de la santé de l’économie mondiale et de celle du groupe des économies émergentes, nous pensons qu’il peut être judicieux pour les investisseurs en quête de rendements plus élevés et de sources de diversification de leurs portefeuilles de s’intéresser à la dette émergente.

Notre stratégie Obligations émergentes mixtes vise à offrir cette diversification et ce supplément de rendement. Au-delà de ces éléments, nos gérants s’appliquent à incorporer des critères de sélection ESG (environnemental, social et gouvernance) afin d’appréhender la réalité des pays émergents en matière environnementale, sociale et de gouvernance.

Points clés :

  • La croissance mondiale a été moins synchrone en 2018 et le restera probablement en 2019, l’économie américaine continuant d’enregistrer une croissance vigoureuse supérieure à la tendance, grâce aux mesures de relance budgétaire et à une dynamique solide de l’activité.
  • Dans le groupe des pays émergents, la croissance devrait également rester disparate, avec une forte dispersion autour de la croissance tendancielle, car des facteurs idiosyncratiques affectent certaines économies, sans poser de risque systémique cependant.
  • Un scénario de guerre commerciale à l’échelle mondiale aux effets préjudiciables pour les économies émergentes semble peu probable. De plus, bon nombre des inquiétudes des investisseurs à l’égard du différend entre les États-Unis et la Chine au sujet des droits de douane et des pratiques commerciales se reflètent déjà dans les cours.
  • Un grand nombre d’économies émergentes paraissent de plus en plus robustes et la politique économique récente pourrait être jugée appropriée.
  • Dans de nombreux pays émergents, les pratiques des entreprises se sont nettement améliorées, par exemple en matière de gouvernance et de transparence, s’alignant davantage sur les standards internationaux pour les marchés financiers.

 

Facteurs externes pesant sur la dette émergente

Du point de vue historique, une remontée des taux d’intérêt aux États-Unis a constitué une mauvaise nouvelle pour les actifs des marchés émergents, en particulier pour les obligations, car elle a provoqué une inversion des flux de capitaux. Une hausse des taux américains se traduit par des rendements plus élevés pour les obligations d’État américaines (bons du Trésor), ce qui incite les investisseurs à se détourner des marchés obligataires émergents et entraîne une dépréciation des devises émergentes.

Les marchés devraient être volatils à mesure que la Réserve fédérale (Fed) poursuivra la normalisation de sa politique monétaire (quand bien même elle continue d’y procéder à un rythme prudent) et que les taux longs américains et le billet vert augmenteront en parallèle.

Facteurs locaux affectant la dette émergente

Les paramètres fondamentaux généralement pris en compte aux fins de l’évaluation de la santé des économies émergentes, tels que les soldes courants et les réserves de change, se sont améliorés au cours des dernières années, contribuant à atténuer la vulnérabilité de nombreux pays aux chocs financiers.

Dans le même temps, l’inflation mondiale modérée, la vigueur des devises et les politiques monétaires crédibles mises en œuvre ont contribué à contenir l’inflation dans bon nombre de pays émergents. Cependant, des risques idiosyncratiques subsistent, tandis que l’incertitude politique et le poids des dettes publiques et privées restent des facteurs qui influencent les marchés dans certains pays.

Du côté positif, les investisseurs ont commencé à établir des distinctions au sein du groupe des pays émergents, ce qui limite les effets de contagion et souligne le caractère local de certains problèmes tels que les niveaux de la dette (en devises étrangères) ou l’inflation.

Dans le cadre de notre gestion, nous prenons des positions sélectives, nous concentrant sur des opportunités liées à des critères attrayants en matière de duration et de rendement, aux spreads et à un faible risque de situation financière critique. En ce qui concerne les devises, nous recherchons des cas de dépréciation / potentiels de revalorisation, des opérations de portage et des opportunités de rendements plus élevés.

Dans l’ensemble, nous estimons que bon nombre de pays émergents se portent bien sur le plan économique et que leur situation saine soutient l’argumentaire d’investissement dans la classe d’actifs de la dette émergente.

Parvest Bond Best Selection World Emerging et Parvest Bond World Emerging sont des compartiments de Parvest, SICAV de droit luxembourgeois conforme aux normes UCITS V. Les investissements dans les marchés émergents peuvent présenter une volatilité supérieure à la moyenne induite par une forte concentration et une incertitude plus grande en raison d’une information moins disponible, de leur liquidité plus faible ou de leur sensibilité plus grande à l’évolution du contexte de marché (social, politique et économique). Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas leur investissement initial. Les fonds décrits ci-dessus comprennent un risque de perte du capital. Les performances du passé ne présument en rien des performances futures. Pour une description et une définition complètes des risques, veuillez consulter le prospectus le plus récent et le DICI des fonds. Il est conseillé aux investisseurs qui envisagent de souscrire à l'un des fonds de lire attentivement la version la plus récente du prospectus et du DICI disponibles sur ce site.

Nos fonds d'investissement
Infographie
Blog & articles